Les paniers de la Bièvre

BIENVENUE SUR LE SITE DE L'AMAP
LES PANIERS DE LA BIÈVRE

Atelier transplatation de tomates le 19 mars

Atelier transplantation de tomates le 19 mars Un mois après le semis des tomates, Nathalie vous propose un petit atelier de transplantation en godet le samedi 19 mars à partir de 9h (le chantier se déroule en intérieur, au sec et au chaud !). Il sera suivi d’un repas en commun : chacun amène quelque […]

Lire plus
Oignon géant

Saison 2022

Début de la saison 2022 Les distributions de l’Amap des Paniers de la Bièvre ont repris le 1er février 2022. Il reste encore des paniers disponibles, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

Lire plus

Adhérer aux Paniers de la Bièvre

Adhérez aux Paniers de la Bièvre pour la prochaine saison ! La saison 2021 se termine le 14 décembre ; nous débuterons une nouvelle saison début février 2022, pour laquelle il reste encore quelques places ! Vous voulez profiter d’une production de légumes de qualité, basée sur les principes de l’agriculture paysanne, au prix le […]

Lire plus

Qui sommes nous ?

Notre AMAP existe depuis 2009. Initialement basés dans le 13e arrondissement, nous sommes accueillis depuis le printemps 2020 par la mairie du 5e arrondissement, où se déroulent nos distributions tous les mardis soirs.  

La saison 2022 a commencé début février et se termine mi-décembre. Il est possible de s’inscrire en cours de saison tant que l’AMAP n’est pas complète.

Notre maraîchère, Nathalie, est installée à la ferme du Rimarin, sur la plaine de Montjean (94150 Rungis). 

Une AMAP, c'est quoi ?

Une AMAP – Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne – est un partenariat entre un groupe de consomm’acteurs et un producteur qui s’engagent réciproquement : les uns à préfinancer la production (de légumes ou autres), l’autre à assurer ladite production.


À intervalles réguliers, le producteur apporte le fruit de son travail sur un lieu fixe, appelé « lieu de partage », afin de livrer aux membres du groupe la part de la récolte qu’ils se sont engagés à récupérer et qu’ils ont pré-financée. Ce partenariat est matérialisé par un contrat, signé par les deux parties, mais implique aussi d’autres engagements :

  • la solidarité des amapien.ne.s auprès de la ferme partenaire lors des coups durs (aléas climatiques par exemple) ;
  • l’implication de chacun.e dans la vie du groupe, pour faire en sorte que le partenariat soit pérenne ;
  • la fixation de prix justes pour les amapien.ne.s et rémunérateurs pour le producteur ;
  • une production de qualité, basée sur les principes de l’agriculture paysanne, sans utilisation de produits phytosanitaires ;
  • une transparence et un effort de pédagogie de la part de la ferme sur les modes de production, l’avancée des récoltes, etc.

La Charte des AMAP reprend et explique les principes fondamentaux de la démarche.

(Source : Réseau des AMAP en Ile-de-France)