Les Paniers de la Bièvre dans le journal du 5e ardt

Une AMAP à la mairie du 5e.

13 Amap est une association installée dans le 5e arrondissement depuis 2010, d’abord au cinéma La Clef et à partir d’avril 2020 à la mairie. Cette Amap (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) propose à ses adhérents un lien solidaire avec un producteur-maraîcher. Des places sont encore disponible pour 2020, n’hésitez pas à nous rejoindre.

Notre productrice : la Ferme du Rimarin.

Une Amap, ce n’est pas seulement venir chercher un panier de légumes, c’est aussi la possibilité de lier des contacts avec un producteur/paysan. Treize Amap à la chance d’avoir un partenariat avec Nathalie Ripouteau, maraîchère sur sa Ferme du Rimarin basée à Rungis, à proximité immédiate de Paris. Son projet de permaculture de proximité, sans travail du sol, sans intrants chimiques, économe en eau et à base de semences non hybride s’inscrit dans une logique de consommation responsable en vendant à prix accessible des légumes cultivés localement, dans le respect de l’environnement et de notre santé.

Comment ça marche ?

Tous les mardis à partir du 7 avril 2020, de 18h30 à 19h45, la maraîchère met les légumes à disposition des adhérents de l’Amap sur le lieu de distribution à la mairie du 5 arrondissement.

La liste des légumes et leur quantité sont fixées en fonction des récoltes. Les adhérents font eux-même la pesée de leur panier en respect avec la liste affichée.

Les contrats seront d’abord pour 7 mois, soit jusqu’à fin octobre 2020, la maraîchère n’ayant as encore de visibilité pour l’hiver suivant. Le prix est de 20 € pour une panier entier et de 10,50 € pour un demi-panier. Il est fixé de manière équitable : il permet au producteur de couvrir ses frais de production et de dégager un revenu décent, tout en étant abordable pour le consommateur. Un tel prix est rendu possible du fait de l’absence de gâchis au niveau des produits, d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur, et d’emballage (penser à amener vos propres paniers/sacs réutilisables).

En fait une Amap, c’est quoi ?

C’est un collectif formé de l’ensemble des amapien-ne-s et paysan-ne-s engagé-e-s dans un partenariat solidaire, local, contractualisé, sans intermédiaire commercial, avec un esprit de pérennité.

Treize Amap respecte la Charte des Amap, qui repose sur 5 principes : une démarche d’agriculture paysanne, une pratique agro-écologique, une alimentation de qualité et accessible, une participation active dans une démarche d’éducation populaire et une relation solidaire contractualisée sans intermédiaire?

En achetant leur part de production à l’avance, les consommateurs garantissent un revenu aux maraîchers et sont solidaires des différents aléas qui peuvent intervenir lors de la production.

Les consommateurs deviennent alors adhérents de Treize Amap et partenaires de la maraîchère.

Planning de distribution

Calendrier de distribution

Pour s’inscrire et aider aux distributions, cliquer ici

Mémento de distribution

Memento de distribution


Avant la distribution :

    • La distribution a lieu les mardis de 18h45 à 19h45. J’arrive sur place 15 minutes avant (18h30).
    • Je sonne à l’interphone du porche et demande au gardien d’ouvrir le portail (un seul battant suffit).
    • Je mets la planchette devant la cellule (à gauche en rentrant) pour éviter que le portail ne se referme automatiquement.
    • J’installe les tables pour la distribution le longdu passage les tables sont rangées dans la grande salle à gauche en entrant. Si ces tables ne sont pas accessible il y a également deux tables moins bien à côté de l’armoire avec le matériel si jamais.
    • Je vais chercher les balances et tout le matériel de distribution (classeur, planche à découper, couteau…) dans l’armoire, deuxième porte à droite en rentrant.
    • Je vérifie que la tare des balances est juste et je les règle au besoin avec la petite molette située en-dessous du plateau.
    • Des panières en plastique servent à préparer à l’avance les quantités pour un panier ou un demi-panier.
    • La liste d’émargement se trouve dans le classeur vert.
    • J’accroche l’affiche A3 de présentation de l’AMAP à la grille de l’entrée qui donne sur la rue pour faire de la publicité pour les passants. Attention à ne pas oublier de la ranger en partant!

        emplacement-armoire
        Derrière cette porte bleue se trouve l'amoire à matériel
        Espace de stockage des tables

        Nathalie arrive…

        • J’aide à décharger les cagettes de légumes et à les amener derrière les tables. Si possible je place les légumes les plus lourds sur la première
        • Je place l’ardoise des quantités en évidence.
        • Je prends une photo de l’ardoise avec le détail des légumes et je l’envoie sur le groupe Signal « Les Paniers de la Bièvre ». Si aucun des distributeurs n’est sur Signal, je demande si l’un des amapiens peut bien le faire.

        Les Amapiens arrivent

        • Un des distributeurs·trices coche les personnes sur la feuille d’émargement au fur et à mesure de leur arrivée ou leur demande de signer avant de se servir.
          (Nota : si la feuille d’émargement en est à sa dernière colonne, je signale à Sophie Baudet-Michel (sophbm@gmail.com)) qu’il faut en imprimer une nouvelle pour la semaine prochaine).
        • Les Amapiens pèsent et se servent eux-mêmes, il faut juste vérifier et rappeler de peser au plus juste : si chacun prend 550g au lieu de 500g, les derniers paniers n’auront plus de légumes !
        • Il est souvent nécessaire de couper des légumes (courges par exemple) pour arriver au bon poids : placer la planche et le couteau à proximité de la balance et encourager les Amapiens à s’en servir.

        Quand tout le monde est passé ou que l’heure de fin est arrivée…

        • Si je n’ai pas encore eu le temps de le faire, je récupère mon panier !
        • Cinq/dix minutes avant la fin, je peux essayer de prévenir les éventuels amapiens en retard en les appelant (le fichier de contact est rangé dans le classeur vert).
        • S’il reste du surplus, les personnes présentes se le partagent ou l’offrent au centre d’hébergement d’urgence de la mairie (au fond de la cour) ou au gardien.
        • J’aide à ranger les cagettes dans la voiture de Nathalie.
        • Je passe un coup de chiffon sur les tables et les remets à leur emplacement d’origine. Il y a un point d’eau dans les toilettes de la mairie, au rez de chaussée, escalier C.
        • Si nécessaire, je passe un coup de balai par terre
        • Je pense à récupérer l’affiche sur le portail
        • Je range le matériel dans le placard et referme bien celui-ci.

        Et voilà, c’est fini !

        Les Paniers de la Bièvre dans Cinq Magazine

        Reprise de la distribution de légumes bio en mairie

        Après une première saison 2020 réussie, l’Amap des Paniers de la Bièvre (ex-Treize Amap) reprend ses distribution début février.

        Les adhérents d’une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) s’engagent par contrat sur une période déterminée en préfinançant la production qui est ensuite répartie entre les amapiens. Ils garantissent ainsi un revenu au producteur et sont solidaires des aléas d production. Grâce à l’absence d’intermédiaires, l’Amap propose des légumes locaux et de saison à un prix accessible et transparent.

        La maraîchère, Nathalie Ripouteau, est installée dans le Val-de-Marne. Ses fruits et légumes sont cultivés sans travail du sol ni intrants chimiques.

         

        Les Paniers de la Bièvre dans 5 Magazine